Pièces techniques et services à forte valeur ajoutée
+33 (0)2 41 54 22 54
contact@fgti-distribution.fr

ARaymond et Btwin, pour agir sur le coût global de possession

Fixation vélo Btwin
Le concept de « coût global de possession », ou TCO (Total Cost of Ownership) pour les intimes, existe depuis un certain temps dans l’industrie. Mais finalement, vous en servez-vous réellement Découvrez ce que ARaymond a réalisé en collaboration avec Btwin.
Cap sur les économies

Le coût global de possession est la somme de tous les coûts encourus pendant le cycle de vie d’un produit : du coût de fabrication des pièces au coût de recyclage, en passant entre autres par le coût de maintenance et le coût de montage. En simple, il s’agit du coût d’achat réel (< 20 % du prix total), auquel s’ajoutent tous les coûts invisibles (> 80 %).

Sans surprise, pour réduire ce goût global, il convient de faire des économies intelligentes sur divers plans. Pour nous, cela commence dès la conception du produit.

Aux côtés de Btwin, leader mondial de la conception et de la fabrication de vélos et de produits similaires, ARaymond a décidé de trouver de nouveaux moyens innovants d’optimiser le TCO des vélos, en intégrant des solutions alternatives de fixation.
Pourquoi ne pas concevoir la facilité ?

À part dans l’achat initial, où pouvons-nous réduire significativement le coût opérationnel ? Lors de la conception des fixations de vélo, les ingénieurs d’ARaymond Industrial gardaient à l’esprit le TCO et ont visé d’emblée la facilité d’assemblage. Pour remplacer à la fois la vis et le capuchon en plastique qui guident les fils vers la fourche du vélo, ils ont imaginé un clip en plastique.

Une petite pièce pour de grandes économies

Bien évidemment, cette monopièce qui s’assemble sans outil surpasse son prédécesseur sur tous les plans. Dans les détails :

  • son prix d’acquisition est plus bas (10 % d’économies) ;
  • le temps d’assemblage est réduit grâce au système de clipsage (50 % de gain de temps) ;
  • aucun outil n’est nécessaire, ce qui signifie une suppression des coûts d’achat, d’énergie et de maintenance des tournevis électriques ;
  • le nombre de pièces est réduit et les références standardisées font baisser les coûts administratifs (50 % d’économies) ;
  • la durée de collecte et d’entreposage est réduite (17 % de gain de temps) ;
  • la durée de relâchement des câbles pour la maintenance est réduite (75 % de gain de temps).

Plus rapide ? oui ! Mais pas seulement !

Pour garder à l’esprit le TCO lors de la conception, il faut aussi avoir une vue d’ensemble. L’idée n’est pas simplement d’augmenter la valeur ajoutée quantitative, mais aussi d’apporter des différences qualitatives. Par « qualitatives », nous entendons les variables qui ne produisent pas de chiffres exacts, mais qui ont malgré tout un impact évident sur le TCO.

Dans le cas du clip de fixation Btwin, citons parmi les avantages supplémentaires une réduction considérable des coûts de formation, une plus grande ergonomie, une baisse du nombre d’accidents, une meilleure perception du client et une hausse de la valeur marketing.
Collaborer, collaborer et collaborer